Mondial: l’Espagne tremble et s’incline face au Japon, tous deux qualifi?s

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Apr?s l’Allemagne, l’Espagne: tombeur surprise de la Mannschaft en ouverture (2-1), le Japon s’est offert un autre favori jeudi en terrassant la Roja 2-1 avec un but ?quivoque pour valider son ticket pour les huiti?mes de finale, sans emp?cher les Espagnols d’y acc?der comme deuxi?mes du groupe E.

Peur bleue pour l’Espagne ! A son aise apr?s le but rapide de la t?te sign? Alvaro Morata ? la 12e minute, la Roja a ?t? prise de court au retour des vestiaires par un Japon transfigur? et qui a marqu? deux buts en trois minutes pour sceller sa qualification vers les huiti?mes, o? il affrontera les vice-champions du monde en titre croates lundi.

L’Espagne, elle, a transpir? ? grosses gouttes. Flamboyante contre le Costa Rica (7-0) en ouverture, puis accroch?e par l’Allemagne (1-1) dimanche, la formation de Luis Enrique a plong? au fur et ? mesure des matches jusqu’? toucher le fond en deuxi?me p?riode dimanche… mais a fini par sauver sa place en huiti?mes dans la souffrance.

Elle y rencontrera le Maroc, tombeur en soir?e du Canada (2-1), mardi.

Du r?ve au cauchemar

Quelques heures apr?s l’?limination de la Belgique, accroch?e 0-0 par la Croatie, l’Espagne a elle aussi failli devenir la deuxi?me grosse nation du football ? passer ? la trappe jeudi soir, au terme d’un sc?nario fou.

Et vu l’entame de match hyper d?fensive des Nippons, personne n’aurait pu miser sur cette soir?e ? sensations.

La Roja est m?me rentr?e aux vestiaires avec 79% de possession de balle, et ? la pause, Rodri (115 passes) et Pau Torres (109 passes) ont battu le record du nombre de passes en une premi?re p?riode d’un match de Coupe du monde, selon le statisticien espagnol MisterChip.

Mais la deuxi?me p?riode va se transformer en cauchemar pour les champions du monde 2010.

A la 48e minute, apr?s une relance chaotique d’Unai Simon et un mauvais contr?le d’Alex Balde, Ritsu Doan, entr? en jeu ? la mi-temps, r?cup?re le ballon aux abords de la surface et d?coche une frappe du gauche qui trompe le portier espagnol.

A 1-1, l’Espagne n’est plus sereine, mais est toujours qualifi?e.

Mais trois minutes plus tard, patatras: Doan centre ? ras de terre, la balle roule devant la ligne d’Unai Simon, et Kaoru Mitoma, lui aussi entr? en jeu ? la pause, la sauve et la remet de justesse en jeu pour Ao Tanaka, qui passe devant Rodri pour marquer le 2-1.

L’arbitre attend longtemps la d?cision de la vid?o, et finit par valider le but… ? la surprise g?n?rale, alors que le ralenti semblait montrer que le ballon avait enti?rement franchi la ligne.

Sc?nario fou

La soir?e vire ? la catastrophe pour l’Espagne. A 2-1, elle peut encore r?ver des huiti?mes, mais son destin n’est plus entre ses mains… Et au m?me moment, ? cinquante kilom?tres de l?, au stade Al Bayt, le Costa Rica double l’Allemagne au tableau d’affichage (2-1), renvoyant virtuellement les Espagnols chez eux !

“On est entr? en mode effondrement”, a d?plor? un Luis Enrique “pas content du tout” en conf?rence de presse d’apr?s-match. “Heureusement que ?a n’arrive qu’une fois tous les quatre ans, sinon je ne tiendrais pas le coup… Pendant trois minutes, on ?tait ?limin?, mais je ne le savais pas, j’aurais fait un infarctus”, a l?ch? le s?lectionneur espagnol.

Heureusement pour la Roja, la Mannschaft finira par remporter son match 4-2, assurant une place en huiti?mes ? la s?lection ib?re.

“L’Asie, le Japon, sont d?sormais capables de gagner sur la sc?ne internationale”, a savour? apr?s le match le s?lectionneur japonais Hajime Moriyasu, chaudement applaudi en conf?rence de presse.

Au coup de sifflet final, devant certains supporters en larmes en tribunes, tout le banc japonais a sprint? sur la pelouse pour tomber dans les bras de ses h?ros, auteurs d’un deuxi?me exploit en trois matches. Les Samoura?s Bleus s’offriront m?me un tour d’honneur devant leurs fans.

Simple avertissement ou profonde inqui?tude pour la Roja ? “C’est ce qu’il y a d’inexplicable dans le football”, a esquiv? Luis Enrique, qui devra trouver les ressources pour relever le moral de son ?quipe face au Maroc.

AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.

NewsAmericasNow.com