Mondial: Argentine – Pays-Bas, les souvenirs et l’altitude

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les choses tr?s s?rieuses commencent! Apr?s un d?but de tournoi ma?tris? pour les Pays-Bas, plus chaotique pour l’Argentine de Messi, les deux ?quipes s’affrontent vendredi en quart de finale, dans un choc qui est aussi un classique de la Coupe du monde.

L’Albiceleste face aux “Oranje”, l’affiche convoque quelques souvenirs marquants, plus ou moins r?cents.

En 1978, l’Argentine de Mario Kempes avait d?croch? son premier sacre mondial en battant les Pays-Bas en finale, ? domicile. Plus r?cemment, les ciel et blanc se sont de nouveau impos?s en demi-finale en 2014, au bout d’un match ferm? et conclu aux tirs au but.

Mais l’instant le plus lumineux est venu de Dennis Bergkamp, auteur d’un but de r?ve lors du quart de finale remport? par son ?quipe ? Marseille au Mondial-1998.

Le rendez-vous de vendredi au stade de Lusail, le plus grand du Mondial, o? les formidables supporters argentins devraient encore assurer l’essentiel de l’ambiance, pourrait offrir ce type de moments de brillance car l’affiche est de tr?s haut niveau.

C?t? Pays-Bas, on est port? par l’?closion de Cody Gakpo, d?j? auteur de trois buts au Qatar, et par la mont?e en puissance de Memphis Depay, buteur contre les Etats-Unis en 8e de finale (3-1) apr?s avoir abord? le tournoi ? petits pas.

Sans ?tre ?poustouflants, les hommes de Louis Van Gaal ont avanc? sereinement dans le tableau, avec un match nul contre l’Equateur (1-1) comme seul relatif faux-pas. L’exp?riment? s?lectionneur a tout de m?me hauss? le ton ? la pause face aux Am?ricains. “Si on joue comme ?a contre les meilleures ?quipes, ?a ne va pas le faire”, a-t-il dit.

Foi en Messi

Nous y sommes, car les Pays-Bas vont donc se confronter vendredi ? l’Argentine, d?barqu?e au Qatar avec l’?tiquette de premier outsider derri?re le Br?sil ou la France.

Le pronostic a peut-?tre ?t? l?g?rement revu ? la baisse apr?s un spectaculaire incident de parcours d’entr?e, quand Messi et les siens ont ?t? renvers?s par l’Arabie saoudite (2-1).

Mais dans la difficult?, les Argentins ont montr? qu’ils avaient les id?es claires, port?s avant tout par leur foi en Lionel Messi, d?j? trois fois buteur au Qatar et auteur d’une prestation merveilleuse en 1/8 de finale contre l’Australie (2-1).

“C’est beaucoup de joie d’avoir pass? ce cap et d’avoir fait un pas de plus vers l’objectif”, a r?sum? le N.10 apr?s ce succ?s face aux “Socceroos”.

Le talent de Messi et son ?tat de forme exceptionnel restent les principaux arguments de l’Albiceleste, qui vise un troisi?me sacre apr?s ceux de 1978 et de 1986, quand Diego Maradona avait gagn? le Mondial ? peu pr?s ? lui tout seul au Mexique.

M?me s’il est entour? d’un groupe assez inexp?riment?, avec 19 joueurs qui disputent leur premi?re Coupe du monde, Messi n’est pas tout ? fait dans la m?me situation que Maradona.

Les jeunes Enzo Fernandez et Julian Alvarez ont montr? qu’ils avaient du talent et Angel Di Maria, forfait contre l’Australie, pourrait revenir. L’absence de l’in?puisable Rodrigo De Paul, essentiel en 1/8 de finale et incertain ? cause d’un probl?me ? une cuisse, serait en revanche un vrai coup dur.

Mais ? dix jours de la fin de la Coupe du monde et ? ces hauteurs, tout devient logiquement plus dur et plus tendu. En contrepartie, le constat de Virgil van Dijk, patron de la solide d?fense n?erlandaise, vaut pour tous, Argentins comme N?erlandais: “Nous sommes ? trois matches de la gloire”.

AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.

NewsAmericasNow.com