Le président péruvien a été destitué Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Guyaweb

Pedro Castillo a été placé en détention ce mercredi 7 décembre.

Il venait d’annoncer la dissolution du Congrès, l’instauration d’un couvre-feu et son intention de gouverner par décret jusqu’à l’organisation d’élections constituantes dans un délai de neuf mois.

Ces annonces ont immédiatement été dénoncées par la plus grande partie de la classe politique péruvienne comme une tentative de coup de force de la part du président de la République.

Le Tribunal Constitutionnel et l’armée sont allés dans le même sens, ce qui a conduit à l’arrestation et à l’incarcération du chef de l’Etat après que le Congrès eut voté sa destitution.

Professeur des écoles et syndicaliste dans une région andine reculée, Pedro Castillo était inconnu sur la scène politique nationale avant sa victoire inattendue à l’élection présidentielle en 2021.

Ses dix-huit mois à la tête du pays ont été marqués par une crise permanente, avec une très forte instabilité ministérielle et de nombreux scandales de corruption l’impliquant directement.

La vice-présidente Dina Boluarte a prêté serment dès l’arrestation de Pedro Castillo ce mercredi 7 décembre, devenant ainsi la première présidente de l’histoire du Pérou.

NewsAmericasNow.com