L’?conomiste Fr?d?ric G?rald Ch?ry critique la gestion des prix par l’Etat et propose la r?organisation de l’?conomie ha?tienne

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

De record en record depuis le d?but l’ann?e, l’augmentation ahurissante de l’inflation s’ajoute aux nombreux d?fis que les autorit?s ha?tiennes n’arrivent pas ? relever au grand dam des consommateurs. Le probl?me est tellement pr?occupant qu’il alimente toutes les conversations. Intervenant sur les ondes de Magik9 le 30 novembre, le professeur Fr?d?ric G?rald Ch?ry a tent? tout d’abord de retracer les moments forts de l’inflation dans le temps.

Les cinq derni?res d?cennies ont particuli?rement retenu son attention par avoir ?t? moments phares de la mont?e de l’inflation. A ce sujet, M. Ch?ry a notamment pris en compte, ? ce sujet, le milieu des ann?es 70, marqu?es par une raret? des produits alimentaires ; vers le d?but des ann?es 90 ?galement, avec l’embargo d?cr?t? sur Ha?ti par les Nations unies, le co?t de la vie avait connu une certaine hausse.

Cependant, reconnait l’?conomiste, dans les deux cas pr?c?dents, l’inflation n’avait pas atteint les niveaux qu’on connait aujourd’hui ou on enregistre respectivement des taux de 32% et de 38,7% en ao?t et en septembre 2022 d’apr?s les derni?res donn?es publi?es par l’IHSI. Selon l’auteur du livre intitul? <>, d’une fa?on g?n?rale, l’?conomie ha?tienne est caract?ris?e par une inflation rampante o? les prix tendent ? augmenter progressivement diminuant ainsi progressivement la valeur de la monnaie locale.

En ce qui concerne la situation actuelle, le professeur Ch?ry a toutefois soulev? une nuance. Car pour lui aujourd’hui, en plus de l’inflation rampante qui caract?rise ordinairement le march? de la consommation en Ha?ti, le pays fait face ? une nouvelle hausse des prix qui est li?e ? une s?rie de nouvelles contraintes de l’?conomie ha?tienne, notamment l’ins?curit?, etc. Malheureusement, les palliatifs apport?s par les dirigeants pour essayer de stabiliser les prix ne sont jamais efficaces. Les rares p?riodes ou l’on a constat? une baisse du co?t de la vie en Ha?ti c’?tait en 2008, apr?s <> sous le pr?sident Pr?val et aussi apr?s le tremblement de terre du 12 janvier 2010 avec l’apport de l’aide externe et une baisse des prix au niveau du march? mondial.

Les r?gions les plus affect?es

Si la pouss?e inflationniste touche la totalit? du pays, certaines r?gions sont plus affect?es que d’autres selon les constats de l’IHSI qui place la r?gion de l’Aire m?tropolitaine et la r?gion Sud comme ?tant les plus touch?es en septembre dernier avec des taux respectifs de 39,5 % et 41,1 %. L’?conomiste G?rald Ch?ry appuie les donn?es de l’IHSI qui correspondent ? la situation d’instabilit? et d’ins?curit? du pays depuis plus d’une ann?e.

En effet, argumente-t-il, l’ins?curit? aidant, la circulation normale des produits et des biens devient quasiment impossible d’un point ? l’autre du pays. Les pics observ?s dans ces deux r?gions sont imputables en grande partie aux manifestations populaires assez violentes qui ont secou? l’Aire m?tropolitaine de Port-au-Prince pendant les mois de septembre et d’octobre 2022 et ?galement au blocage syst?matique de la sortie sud de la capitale ha?tienne par les gangs arm?s, selon G?rald Ch?ry.

Le professeur a poursuivi pour dire que le blocage de la sortie sud de la capitale a diminu? le transport des marchandises vers les d?partements du grand Sud et vice versa. A Port-au-Prince, pendant toute la dur?e des manifestations, il ?tait difficile, voire impossible de d?douaner des marchandises. M?me ? l’int?rieur de la r?gion m?tropolitaine la circulation des produits ?tait impossible. En d’autres termes, les prix des produits ont augment? plus fortement dans les r?gions Sud et dans l’aire m?tropolitaine parce que ces deux r?gions souffrent plus que tout autre dans l’approvisionnement du pays en produits, estime M. Ch?ry.

Pas de perspectives

Interrog? ? propos des perspectives de l’?volution des prix sur le march? de la consommation pour les prochains mois, le professeur Ch?ry affirme qu'<>.

<> explique l’?conomiste qui critique certains choix faits par l’Etat ha?tien dans la gestion des prix depuis l’ann?e 1980.

<< Le m?canisme de prix privil?gi? par les autorit?s ha?tiennes est celui qui minimise les d?penses de l’Etat, le d?ficit budg?taire ou qui r?duit le cr?dit. Or il existe d’autres m?canismes qui agissent sur la baisse des prix comme celui d’investir dans les infrastructures, dans la formation et dans la connaissance afin d’augmenter la productivit? des travailleurs et la qualit? des infrastructures pour rendre l’?nergie disponible et les march?s mieux organis?s de fa?on ? ce que les produits circulent mieux et plus, insiste encore G?rald Ch?ry qui pr?conise une r?organisation de l’?conomie pour faire baisser les prix.

<>, recommande l’intervenant qui conclut en ces termes:

<>

Cyprien L. Gary

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.

NewsAmericasNow.com