Argentine-Pays-Bas en Coupe du monde, des affrontements l?gendaires

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Un simple coup d’oeil ? leurs maillots, orange d’un c?t?, bleu et blanc de l’autre, suffit ? ?voquer les souvenirs de leurs affrontements l?gendaires en Mondial, une histoire qui va s’enrichir davantage vendredi lors du quart de finale entre les Pays-Bas et l’Argentine.

Les Argentins ont la fiert? d’?tre deux fois champions du monde (1978 et 1986), tandis que les N?erlandais, encore en qu?te de leur premi?re ?toile, portent le lourd fardeau d’avoir perdu trois finales (1974, 1978 et 2010).

Avec ce sixi?me face-?-face, le duel entre l’Albiceleste et les Oranje devient la troisi?me rencontre la plus jou?e en Coupe du monde, derri?re Br?sil-Su?de et Argentine-Allemagne ou RFA (sept fois).

Les Allemands, avant, pendant et apr?s la partition Est-Ouest, ont ?galement affront? six fois la Yougoslavie (et une fois la Serbie).

La le?on de Cruyff

Pays-Bas – Argentine 4-0, 26 juin 1974, 2e tour de poules

Un doubl? de Johan Cruyff et un ?tourdissant football total des N?erlandais d?passent compl?tement les Argentins. Le crochet du N.14 aux cheveux longs trompe le gardien Daniel Carnevali et sa passe pour le but de Johnny Rep est d?licieuse.

La seconde p?riode se joue sous le d?luge de la Ruhr, les artistes finissent les cheveux coll?s aux tempes par un dernier but de Cruyff ? angle ferm?.

Le doubl? de Kempes en finale

Argentine – Pays-Bas 3-1 a.p., 25 juin 1978, finale

Cette fois le h?ros est argentin. Mario Kempes se faufile entre deux d?fenseurs Oranje dans une surface de r?paration encore constell?e de papiers blancs, les “papelitos” lanc?s des tribunes, pour ouvrir le score. Puis Dick Nanninga ?galise de la t?te.

Dans une ambiance assourdissante au stade Monumental, et devant la statue de cire du dictateur argentin Jorge Videla, impavide, le chevelu Kempes assomme les Pays-Bas en prolongation sur le m?me type d’action, en profitant d’un contre favorable, avant le coup de massue final de Daniel Bertoni. L’Argentine est championne du monde!

L’amortie de Bergkamp

Pays-Bas – Argentine 2-1, 4 juillet 1998, quart de finale

Le talent de Dennis Bergkamp illumine le troisi?me duel de l?gende, sous le soleil du stade V?lodrome. Apr?s des buts de Patrick Kluivert et Claudio Lopez en d?but de match et les expulsions d’Arthur Numan et Ariel Ortega, il ne se passe plus grand chose jusqu’? la derni?re minute, o? le g?nie d’Arsenal signe son chef d’oeuvre, un des plus beaux buts de l’histoire de la Coupe du monde.

Il amortit une passe de 60 m?tres de Frank de Boer comme si on lui avait pass? la sali?re, croch?te Roberto Ayala et reprend de l’ext?rieur sans angle pour tromper Carlos Roa. Un bijou.

Romero le h?ros

Argentine – Pays-Bas 0-0 (4 t.a.b. ? 2 apr?s prolongations), 9 juillet 2014, demi-finale

En demi-finale du Mondial br?silien, l’Argentine obtient sa qualification aux tirs au but au terme d’une rencontre tr?s ferm?e, avant d’?chouer en finale contre l’Allemagne. Les N?erlandais sont alors dirig?s pour la seconde fois par Louis van Gaal. Apr?s avoir effectu? trois changements, ce dernier n’est pas en mesure de r??diter le coup de poker gagnant du quart de finale contre le Costa Rica o? il avait fait rentrer le portier rempla?ant Tim Krul pour la s?ance de tirs au but.

Jasper Cillessen se r?v?le impuissant sur les frappes de Lionel Messi et de ses co?quipiers alors que Sergio Romero bloque les tentatives de Ron Vlaar et Wesley Sneijder pour ?liminer les finalistes de l’?dition pr?c?dente.

Messi contre van Dijk

Argentine – Pays-Bas, 9 d?cembre 2022, quart de finale

La rencontre de vendredi au Qatar propose un duel entre l’un des plus grands attaquants de tous les temps, Lionel Messi, et l’un des meilleurs d?fenseurs de l’?re moderne, Virgil van Dijk. Ce match opposera ?galement le plus jeune s?lectionneur du tournoi au plus ?g?. L’Argentin Lionel Scaloni, 44 ans, qui a remport? la Copa America en 2021, devra se montrer plus retors que Louis van Gaal, 71 ans, dont le palmar?s fourni comprend notamment des titres de champion avec le FC Barcelone et le Bayern Munich ainsi qu’une victoire en Ligue des champions avec l’Ajax Amsterdam.

AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.

NewsAmericasNow.com